Advanced search options

Advanced Search Options 🞨

Browse by author name (“Author name starts with…”).

Find ETDs with:

in
/  
in
/  
in
/  
in

Written in Published in Earliest date Latest date

Sorted by

Results per page:

Sorted by: relevance · author · university · dateNew search

You searched for subject:(Provinces occidentales). Showing records 1 – 3 of 3 total matches.

Search Limiters

Last 2 Years | English Only

No search limiters apply to these results.

▼ Search Limiters

1. Taiuti, Aurora. Représenter la femme à la fin de la République : Representing Women at the end of the Roman Republic.

Degree: Docteur es, Théorie et pratique de l'archéologie, 2019, Sorbonne université; Università degli studi La Sapienza (Rome)

La production statuaire féminine de la fin de la République et du début de l’époque impériale se révèle être bien plus variée que ce que les anciennes études ont mis en évidence jusqu’à présent. La présente étude propose une critique des précédentes classifications typologiques à partir d’un corpus documentaire comprenant deux cent quatre statues en ronde bosse et haut-relief. L’étude de ce corpus a permis de mettre en lumière l’existence d’un riche répertoire de variantes aux types statuaires officiels et d’élaboration hellénistique. Ces variantes statuaires se révèlent être fondamentales pour la compréhension des relations entre les différentes régions de l’Empire ainsi que des traditions artisanales locales qui s’imposent encore parfois face à l’élaboration du langage de l’art augustéen. En même temps, l’analyse des statues féminines dans leur contexte a permis de démontrer une différence substantielle entre le plan de l’art officiel et celui de la production privée : contrairement aux choix iconographiques et stylistiques réservés aux hommes, les premières statues honorifiques des femmes romaines ne se révèlent pas totalement soumises aux règles de l’imitatio principis. L’importance de cette étude repose dans l’originalité de cette période de transition entre les modèles féminins issus de la précédente expérience iconographique hellénistique et ceux élaborés au cours de la période impériale romaine.

The statues of roman women during the end of the Republic and the first decades of the Empire were far more diversified than what previous scholars have claimed so far. Thanks to two-hundred and four female statues on round and high-reliefs collected from the west provinces of the roman Empire, the classifications proposed in the previous studies are retreated in order to stress the existence of a rich group of variations, which were different from the hellenistic statue types or from those which had been introduced during the imperial period. This variations are fundamental for the understanding of the relations between the different regions of the Empire as is the knowledge of traditional handicrafts, which were still heterogeneous in spite of the hellenization of roman art in the roman Republic. Moreover, this study of female honorific statues stresses the difference between the private and the official levels: on the contrary of masculine honorific sculpture, the first female statues from honorific context don't strictly reproduce the types and the facial features of female members of the Domus Augusta. The importance of this study resides in the peculiarity of this period of transition that, lying between the hellenistic and the imperial eras, represents a key moment for the elaboration of the image of the roman woman.

Advisors/Committee Members: Sauron, Gilles (thesis director), Papini, Massimiliano (thesis director).

Subjects/Keywords: Sculpture romaine; Femmes; Types statuaires; Variantes statuaires; République; Provinces occidentales; Roman sculptures; Women; Statuary types; Statuary variants; Republic; Occidentals provinces

Record DetailsSimilar RecordsGoogle PlusoneFacebookTwitterCiteULikeMendeleyreddit

APA · Chicago · MLA · Vancouver · CSE | Export to Zotero / EndNote / Reference Manager

APA (6th Edition):

Taiuti, A. (2019). Représenter la femme à la fin de la République : Representing Women at the end of the Roman Republic. (Doctoral Dissertation). Sorbonne université; Università degli studi La Sapienza (Rome). Retrieved from http://www.theses.fr/2019SORUL090

Chicago Manual of Style (16th Edition):

Taiuti, Aurora. “Représenter la femme à la fin de la République : Representing Women at the end of the Roman Republic.” 2019. Doctoral Dissertation, Sorbonne université; Università degli studi La Sapienza (Rome). Accessed September 27, 2020. http://www.theses.fr/2019SORUL090.

MLA Handbook (7th Edition):

Taiuti, Aurora. “Représenter la femme à la fin de la République : Representing Women at the end of the Roman Republic.” 2019. Web. 27 Sep 2020.

Vancouver:

Taiuti A. Représenter la femme à la fin de la République : Representing Women at the end of the Roman Republic. [Internet] [Doctoral dissertation]. Sorbonne université; Università degli studi La Sapienza (Rome); 2019. [cited 2020 Sep 27]. Available from: http://www.theses.fr/2019SORUL090.

Council of Science Editors:

Taiuti A. Représenter la femme à la fin de la République : Representing Women at the end of the Roman Republic. [Doctoral Dissertation]. Sorbonne université; Università degli studi La Sapienza (Rome); 2019. Available from: http://www.theses.fr/2019SORUL090

2. Ben Messaoud, Fadhila. Titulature et pouvoir de l’empereur Trajan dans les provinces de l’Occident romain d’après l’épigraphie et la statuaire : Titulature and power of Emperor Trajan in the provinces of the Roman West from epigraphy and statuary.

Degree: Docteur es, Histoire, 2018, Bourgogne Franche-Comté; Université de Tunis

À travers l’analyse des témoignages de l’épigraphie et de la statuaire relatifs à l’empereur Trajan, issus des cités des provinces occidentales, notre objectif est de déterminer les différentes formes d’expression d’allégeance et de loyalisme des provinciaux à son égard. La présence de Trajan à travers ces deux formes d’expression privilégiées pour la propagande impériale est très significative. Elle est due à plusieurs facteurs : Trajan est d’abord originaire d’Italica, en Bétique, Il est le premier provincial à prendre le pouvoir à Rome ; ensuite il est qualifié de Meilleur des Princes ; et il fut un grand militaire et un bon administrateur durant un long règne de 19 ans et demi. Aussi lui a-t-on rendu hommage par de nombreux documents épigraphiques, élevés sur les fora des cités provinciales qu’accompagnent des statues, en pied, ou équestre. C’est un prince bien connu aussi dans la littérature et la numismatique. Tous ces témoignages montrent qu’il est le premier empereur dont la titulature va s’enrichir d’attributs divers tout au long de son règne, il est Optimus princeps, le premier Dacicus, le premier Parthicus, mais aussi le premier à avoir porté le titre Proconsul, en dehors de Rome.Cette titulature établie d’abord à Rome puis envoyée dans les provinces constitue une matière d’étude riche et variée qui nous a permis de faire des comparaisons entre les provinces et les cités mêmes. Cela nous a été possible, grâce à un inventaire systématique des recueils épigraphiques, qui a recensé 316 inscriptions le concernant. Cet empereur, a non seulement renouvelé certains aspects dits républicains mais a préservé aussi le modèle augustéen, perceptible à travers sa dénomination dans laquelle Imperator Caesar est cité de manière constante en tête de la séquence impériale. En fait, les innovations de Trajan sont importantes et vont marquer longtemps l’histoire impériale, comme l’inauguration d’un nouveau comput tribunicien fixé au 10 décembre de chaque année, au lieu d’un comput variable marqué tout le premier siècle. Il n’a revêtu le consulat que cinq fois et pendant des périodes très coutres. Par cette pratique, il a redonné au pouvoir impérial son importance ; se présente comme le vrai père pour ses concitoyens, à Rome comme à travers l’empire. En somme, la formula de l’empereur trouve sa physionomie définitive à partir du règne de Trajan.Dans les cités des provinces occidentales, Trajan fut vénéré à travers le monumentum, comme par le texte qui fait corps avec la statue impériale. Cette image double répond d’abord aux exigences de la chancellerie impériale et parfois de l’empereur lui-même. Nombreuses sont les inscriptions qui lui sont dédiées. Elles expriment la reconnaissance des provinciaux, satisfaits de sa politique, source de paix et de prospérité. Les cités occidentales ont accordé une importance particulière à son image impériale et à ses différentes transcriptions liées parfois à un programme édilitaire. Il a bénéficié d’une reconnaissance sans limite par les provinciaux qui lui ont dédié des monuments encore… Advisors/Committee Members: Lefebvre, Sabine (thesis director), Kallala, Nabil (thesis director).

Subjects/Keywords: Trajan; Image impériale; Titulature impériale; Provinces occidentales; Incriptions latines; Pouvoir impérial; Trajan; Imperial image; Imperial title; Statuary; Latin inscriptions; Imperial power; 937

Record DetailsSimilar RecordsGoogle PlusoneFacebookTwitterCiteULikeMendeleyreddit

APA · Chicago · MLA · Vancouver · CSE | Export to Zotero / EndNote / Reference Manager

APA (6th Edition):

Ben Messaoud, F. (2018). Titulature et pouvoir de l’empereur Trajan dans les provinces de l’Occident romain d’après l’épigraphie et la statuaire : Titulature and power of Emperor Trajan in the provinces of the Roman West from epigraphy and statuary. (Doctoral Dissertation). Bourgogne Franche-Comté; Université de Tunis. Retrieved from http://www.theses.fr/2018UBFCH035

Chicago Manual of Style (16th Edition):

Ben Messaoud, Fadhila. “Titulature et pouvoir de l’empereur Trajan dans les provinces de l’Occident romain d’après l’épigraphie et la statuaire : Titulature and power of Emperor Trajan in the provinces of the Roman West from epigraphy and statuary.” 2018. Doctoral Dissertation, Bourgogne Franche-Comté; Université de Tunis. Accessed September 27, 2020. http://www.theses.fr/2018UBFCH035.

MLA Handbook (7th Edition):

Ben Messaoud, Fadhila. “Titulature et pouvoir de l’empereur Trajan dans les provinces de l’Occident romain d’après l’épigraphie et la statuaire : Titulature and power of Emperor Trajan in the provinces of the Roman West from epigraphy and statuary.” 2018. Web. 27 Sep 2020.

Vancouver:

Ben Messaoud F. Titulature et pouvoir de l’empereur Trajan dans les provinces de l’Occident romain d’après l’épigraphie et la statuaire : Titulature and power of Emperor Trajan in the provinces of the Roman West from epigraphy and statuary. [Internet] [Doctoral dissertation]. Bourgogne Franche-Comté; Université de Tunis; 2018. [cited 2020 Sep 27]. Available from: http://www.theses.fr/2018UBFCH035.

Council of Science Editors:

Ben Messaoud F. Titulature et pouvoir de l’empereur Trajan dans les provinces de l’Occident romain d’après l’épigraphie et la statuaire : Titulature and power of Emperor Trajan in the provinces of the Roman West from epigraphy and statuary. [Doctoral Dissertation]. Bourgogne Franche-Comté; Université de Tunis; 2018. Available from: http://www.theses.fr/2018UBFCH035

3. Barriere, Vivien. Les portes de l'enceinte antique d'Autun et leurs modèles (Gaule, Italie, provinces occidentales de l'Empire romain) : City gates of Augustodunum and their architectural models (Gaul, Italy, Western Provinces of the Roman Empire).

Degree: Docteur es, Archéologie, 2012, Université de Bourgogne

Augustodunum, civitas Aeduorum, fondée à l’époque augustéenne, fut dotée de quatre portes urbaines : la porte d’Arroux et la porte Saint-André qui sont les mieux conservées, la porte Saint-Andoche dont il ne reste qu’une tour de flanquement et la porte de Rome, depuis longtemps disparue. L’étude stratigraphique du bâti des portes et la réflexion sur le fonctionnement du chantier de construction des portes urbaines d’Autun constituent le cœur de ce travail. Par ailleurs, antiquaires, voyageurs et artistes ont laissé depuis le XVIème siècle de nombreux témoignages de leur visite des portes romaines d’Autun. Ce fonds documentaire considérable, constitué de sources écrites et iconographiques, n’avait jusqu’alors pas été étudié de manière globale. Il a fallu mettre en série les sources textuelles afin de comprendre la part des emprunts aux travaux antérieurs. Un travail semblable de critique des représentations iconographiques des portes urbaines a également été effectué. Complément indispensable de l’étude stratigraphique des élévations conservées, l’étude de cette documentation ancienne a permis de proposer une hypothèse de restitution de l’histoire longue des portes d’Augustodunum de leur construction à nos jours. Le dernier volet de ce travail a consisté à replacer les portes d’Autun dans la série des portes urbaines monumentales de l’Occident romain construites entre le IIème siècle av. J.-C. et le IIème siècle ap. J.-C. mais aussi à présenter de nouvelles propositions de restitution du projet architectural, du plan des portes et de l’organisation interne de leurs tours de flanquement.

Augustodunum, civitas Aeduorum, roman city founded under the reign of Augustus, was equipped with four roman city gates : the gate of Arroux and the gate of Saint André, both well preserved, the gate of Saint Andoche which sole remaining part is a flanking tower, and the gate of Rome, destroyed long ago.The heart of this study lies in the stratigraphic reading of those gates structure and in thoughts about the building site of Autun’s city gates operating process. Moreover, since the 16th century, antiquaries, travelers and artists have described in many ways their visits to the roman city gates of Autun. These accounts constitute a major documentary collection of written and iconographical sources that had never been studied as a whole before. A classification of written sources was necessary in order to understand the borrowings from previous works. A similar work of critical study has been realized for the iconographical representations of the gates. As an essential complement of the stratigraphic reading of remaining elevations of the gates, the ancient archeological documentation study was indispensable to propose a restoration hypothesis of Augustodunum’s city gates long term history from their construction time to nowadays. The last section of this study aims to locate Autun’s city gates in the series of monumental city gates built in Western Roman Empire between the 2nd century BC and the 2nd century AD. Furthermore, that…

Advisors/Committee Members: Cazanove, Olivier de (thesis director).

Subjects/Keywords: Porte urbaine; Fortification romaine; Archéologie de la construction; Stratigraphie des élévations; Documentation ancienne; Histoire longue; Autun; Gaule romaine; Italie romaine; Provinces occidentales; Roman city gate; Roman fortification; Archaeology of architecture; Stratigraphic reading of elevations; Documentary sources; Long term history; Autun; Roman Gaul; Roman Italy; Western Roman Provinces; 930.1; 720

Record DetailsSimilar RecordsGoogle PlusoneFacebookTwitterCiteULikeMendeleyreddit

APA · Chicago · MLA · Vancouver · CSE | Export to Zotero / EndNote / Reference Manager

APA (6th Edition):

Barriere, V. (2012). Les portes de l'enceinte antique d'Autun et leurs modèles (Gaule, Italie, provinces occidentales de l'Empire romain) : City gates of Augustodunum and their architectural models (Gaul, Italy, Western Provinces of the Roman Empire). (Doctoral Dissertation). Université de Bourgogne. Retrieved from http://www.theses.fr/2012DIJOL042

Chicago Manual of Style (16th Edition):

Barriere, Vivien. “Les portes de l'enceinte antique d'Autun et leurs modèles (Gaule, Italie, provinces occidentales de l'Empire romain) : City gates of Augustodunum and their architectural models (Gaul, Italy, Western Provinces of the Roman Empire).” 2012. Doctoral Dissertation, Université de Bourgogne. Accessed September 27, 2020. http://www.theses.fr/2012DIJOL042.

MLA Handbook (7th Edition):

Barriere, Vivien. “Les portes de l'enceinte antique d'Autun et leurs modèles (Gaule, Italie, provinces occidentales de l'Empire romain) : City gates of Augustodunum and their architectural models (Gaul, Italy, Western Provinces of the Roman Empire).” 2012. Web. 27 Sep 2020.

Vancouver:

Barriere V. Les portes de l'enceinte antique d'Autun et leurs modèles (Gaule, Italie, provinces occidentales de l'Empire romain) : City gates of Augustodunum and their architectural models (Gaul, Italy, Western Provinces of the Roman Empire). [Internet] [Doctoral dissertation]. Université de Bourgogne; 2012. [cited 2020 Sep 27]. Available from: http://www.theses.fr/2012DIJOL042.

Council of Science Editors:

Barriere V. Les portes de l'enceinte antique d'Autun et leurs modèles (Gaule, Italie, provinces occidentales de l'Empire romain) : City gates of Augustodunum and their architectural models (Gaul, Italy, Western Provinces of the Roman Empire). [Doctoral Dissertation]. Université de Bourgogne; 2012. Available from: http://www.theses.fr/2012DIJOL042

.