Advanced search options

Advanced Search Options 🞨

Browse by author name (“Author name starts with…”).

Find ETDs with:

in
/  
in
/  
in
/  
in

Written in Published in Earliest date Latest date

Sorted by

Results per page:

Sorted by: relevance · author · university · dateNew search

You searched for subject:(Arbres Adaptation). Showing records 1 – 3 of 3 total matches.

Search Limiters

Last 2 Years | English Only

No search limiters apply to these results.

▼ Search Limiters


Université du Québec à Montréal

1. Housset, Johann. Variations de croissance et capacité d'adaptation des populations marginales fragmentées d'arbres des zones boréo-montagnardes, en réponse aux changements climatiques.

Degree: 2015, Université du Québec à Montréal

La réponse des espèces végétales aux changements climatiques devrait conjuguer des ajustements physiologiques, l'adaptation génétique et la migration pour suivre le déplacement des enveloppes bioclimatiques. Ces modifications seront en théorie plus visibles aux marges de distribution des espèces, où les populations sont plus éloignées de leur optimum climatique. Vers les marges froides de la forêt boréale dans l'hémisphère nord, ou dans les forêts d'altitude en montagne, le réchauffement climatique continu devrait intuitivement permettre une plus longue saison de croissance. Mais pour une même quantité de précipitations, l'accroissement des températures au-delà d'un seuil peut aussi avoir un impact négatif sur la croissance des arbres en raison d'une augmentation de l'évapotranspiration aboutissant à un stress hydrique. Le réchauffement pourrait aussi causer une diminution de croissance en raison de la respiration de maintenance, réquisitionnant une part relativement plus importante de la production brute de carbohydrates par la photosynthèse. Ces modifications physiologiques se traduiront vraisemblablement par des variations dans les pressions de sélection exercées sur les populations d'arbres. En raison de leur isolement, de leurs petites tailles et de leur marginalité, les populations périphériques ont en théorie une diversité génétique réduite et des taux plus élevés de « consanguinité ». Ces caractéristiques pourraient nuire à leur capacité d'adaptation génétique vis-à-vis des conditions climatiques à venir. Cependant, il n'existe pas de modèle permettant de projeter la vitesse d'adaptation des espèces, en raison notamment d'un manque de recul temporel sur l'adaptation des populations. Cette thèse a pour objectif d'apporter des éléments de réponse sur le devenir des populations marginales d'espèces d'arbres boréo-montagnardes dans le contexte des changements climatiques. Seuls les effets du climat sur la croissance radiale des arbres qui est un indicateur de réponses physiologiques, et les capacités d'adaptation ont été abordés dans ce travail au niveau de la population. L'analyse de la réponse dendroclimatologique des populations marginales est couplée à la structure génétique des espèces, sur des gradients allant des zones de distribution continues aux populations marginales. Deux modèles biologiques ont été choisis pour tester cette approche : le thuya (Thuja occidentalis L.) en limite nordique dans la forêt boréale de l'est du Canada (47-50°N, 74-80°W) et le pin cembro (Pinus cembra L.) à sa limite occidentale dans les Alpes françaises et italiennes (44.2-46.0°N, 5.9-7.1°E). Les hypothèses suivantes ont été testées : (1) le réchauffement climatique au cours du XXe siècle s'est accompagné d'une augmentation de la croissance des populations marginales nordiques du thuya ; (2) la variabilité inter-sites des relations climat-croissance (signal dendroclimatique) est corrélée à la structure génétique des espèces ; (3) la variabilité de croissance (synchronisme entre les arbres d'un même site) est corrélée à la…

Subjects/Keywords: Limite supérieure de la forêt; Forêts boréales; Montagnes; Climat  – Changements; Arbres  – Croissance; Arbres  – Adaptation; Dendroclimatologie; Thuya occidental  – Canada (Est)  – Croissance; Pin cembro  – Alpes  – Croissance

Record DetailsSimilar RecordsGoogle PlusoneFacebookTwitterCiteULikeMendeleyreddit

APA · Chicago · MLA · Vancouver · CSE | Export to Zotero / EndNote / Reference Manager

APA (6th Edition):

Housset, J. (2015). Variations de croissance et capacité d'adaptation des populations marginales fragmentées d'arbres des zones boréo-montagnardes, en réponse aux changements climatiques. (Thesis). Université du Québec à Montréal. Retrieved from http://archipel.uqam.ca/8015/1/D2957.pdf

Note: this citation may be lacking information needed for this citation format:
Not specified: Masters Thesis or Doctoral Dissertation

Chicago Manual of Style (16th Edition):

Housset, Johann. “Variations de croissance et capacité d'adaptation des populations marginales fragmentées d'arbres des zones boréo-montagnardes, en réponse aux changements climatiques.” 2015. Thesis, Université du Québec à Montréal. Accessed March 23, 2019. http://archipel.uqam.ca/8015/1/D2957.pdf.

Note: this citation may be lacking information needed for this citation format:
Not specified: Masters Thesis or Doctoral Dissertation

MLA Handbook (7th Edition):

Housset, Johann. “Variations de croissance et capacité d'adaptation des populations marginales fragmentées d'arbres des zones boréo-montagnardes, en réponse aux changements climatiques.” 2015. Web. 23 Mar 2019.

Vancouver:

Housset J. Variations de croissance et capacité d'adaptation des populations marginales fragmentées d'arbres des zones boréo-montagnardes, en réponse aux changements climatiques. [Internet] [Thesis]. Université du Québec à Montréal; 2015. [cited 2019 Mar 23]. Available from: http://archipel.uqam.ca/8015/1/D2957.pdf.

Note: this citation may be lacking information needed for this citation format:
Not specified: Masters Thesis or Doctoral Dissertation

Council of Science Editors:

Housset J. Variations de croissance et capacité d'adaptation des populations marginales fragmentées d'arbres des zones boréo-montagnardes, en réponse aux changements climatiques. [Thesis]. Université du Québec à Montréal; 2015. Available from: http://archipel.uqam.ca/8015/1/D2957.pdf

Note: this citation may be lacking information needed for this citation format:
Not specified: Masters Thesis or Doctoral Dissertation


Université du Québec à Montréal

2. Housset, Johann. VARIATIONS DE CROISSANCE ET CAPACITÉ D’ADAPTATION DES POPULATIONS MARGINALES FRAGMENTÉES D’ARBRES DES ZONES BORÉO-MONTAGNARDES, EN RÉPONSE AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES.

Degree: 2015, Université du Québec à Montréal

La réponse des espèces végétales aux changements climatiques devrait conjuguer des ajustements physiologiques, l’adaptation génétique et la migration pour suivre le déplacement des enveloppes bioclimatiques. Ces modifications seront en théorie plus visibles aux marges de distribution des espèces, où les populations sont plus éloignées de leur optimum climatique. Vers les marges froides de la forêt boréale dans l'hémisphère nord, ou dans les forêts d’altitude en montagne, le réchauffement climatique continu devrait intuitivement permettre une plus longue saison de croissance. Mais pour une même quantité de précipitations, l’accroissement des températures au-delà d’un seuil peut aussi avoir un impact négatif sur la croissance des arbres en raison d’une augmentation de l’évapotranspiration aboutissant à un stress hydrique. Le réchauffement pourrait aussi causer une diminution de croissance en raison de la respiration de maintenance, réquisitionnant une part relativement plus importante de la production brute de carbohydrates par la photosynthèse. Ces modifications physiologiques se traduiront vraisemblablement par des variations dans les pressions de sélection exercées sur les populations d’arbres. En raison de leur isolement, de leurs petites tailles et de leur marginalité, les populations périphériques ont en théorie une diversité génétique réduite et des taux plus élevés de « consanguinité ». Ces caractéristiques pourraient nuire à leur capacité d’adaptation génétique vis-à-vis des conditions climatiques à venir. Cependant, il n’existe pas de modèle permettant de projeter la vitesse d’adaptation des espèces, en raison notamment d’un manque de recul temporel sur l’adaptation des populations. Cette thèse a pour objectif d’apporter des éléments de réponse sur le devenir des populations marginales d’espèces d’arbres boréo-montagnardes dans le contexte des changements climatiques. Seuls les effets du climat sur la croissance radiale des arbres qui est un indicateur de réponses physiologiques, et les capacités d’adaptation ont été abordés dans ce travail au niveau de la population. L’analyse de la réponse dendroclimatologique des populations marginales est couplée à la structure génétique des espèces, sur des gradients allant des zones de distribution continues aux populations marginales. Deux modèles biologiques ont été choisis pour tester cette approche : le thuya (Thuja occidentalis L.) en limite nordique dans la forêt boréale de l’est du Canada (47-50°N, 74-80°W) et le pin cembro (Pinus cembra L.) à sa limite occidentale dans les Alpes françaises et italiennes (44.2-46.0°N, 5.9-7.1°E). Les hypothèses suivantes ont été testées : (1) le réchauffement climatique au cours du XXe siècle s’est accompagné d’une augmentation de la croissance des populations marginales nordiques du thuya ; (2) la variabilité inter-sites des relations climat-croissance (signal dendroclimatique) est corrélée à la structure génétique des espèces ; (3) la variabilité de croissance (synchronisme entre les arbres d’un même site) est corrélée à la…

Subjects/Keywords: Adaptation génétique; changements climatiques; croissance radiale des arbres; dendroclimatologie; forêt boréale; forêt de montagne tempérée; limites de distribution.

Record DetailsSimilar RecordsGoogle PlusoneFacebookTwitterCiteULikeMendeleyreddit

APA · Chicago · MLA · Vancouver · CSE | Export to Zotero / EndNote / Reference Manager

APA (6th Edition):

Housset, J. (2015). VARIATIONS DE CROISSANCE ET CAPACITÉ D’ADAPTATION DES POPULATIONS MARGINALES FRAGMENTÉES D’ARBRES DES ZONES BORÉO-MONTAGNARDES, EN RÉPONSE AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES. (Thesis). Université du Québec à Montréal. Retrieved from http://www.archipel.uqam.ca/7317/1/these-johann-housset.pdf

Note: this citation may be lacking information needed for this citation format:
Not specified: Masters Thesis or Doctoral Dissertation

Chicago Manual of Style (16th Edition):

Housset, Johann. “VARIATIONS DE CROISSANCE ET CAPACITÉ D’ADAPTATION DES POPULATIONS MARGINALES FRAGMENTÉES D’ARBRES DES ZONES BORÉO-MONTAGNARDES, EN RÉPONSE AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES.” 2015. Thesis, Université du Québec à Montréal. Accessed March 23, 2019. http://www.archipel.uqam.ca/7317/1/these-johann-housset.pdf.

Note: this citation may be lacking information needed for this citation format:
Not specified: Masters Thesis or Doctoral Dissertation

MLA Handbook (7th Edition):

Housset, Johann. “VARIATIONS DE CROISSANCE ET CAPACITÉ D’ADAPTATION DES POPULATIONS MARGINALES FRAGMENTÉES D’ARBRES DES ZONES BORÉO-MONTAGNARDES, EN RÉPONSE AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES.” 2015. Web. 23 Mar 2019.

Vancouver:

Housset J. VARIATIONS DE CROISSANCE ET CAPACITÉ D’ADAPTATION DES POPULATIONS MARGINALES FRAGMENTÉES D’ARBRES DES ZONES BORÉO-MONTAGNARDES, EN RÉPONSE AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES. [Internet] [Thesis]. Université du Québec à Montréal; 2015. [cited 2019 Mar 23]. Available from: http://www.archipel.uqam.ca/7317/1/these-johann-housset.pdf.

Note: this citation may be lacking information needed for this citation format:
Not specified: Masters Thesis or Doctoral Dissertation

Council of Science Editors:

Housset J. VARIATIONS DE CROISSANCE ET CAPACITÉ D’ADAPTATION DES POPULATIONS MARGINALES FRAGMENTÉES D’ARBRES DES ZONES BORÉO-MONTAGNARDES, EN RÉPONSE AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES. [Thesis]. Université du Québec à Montréal; 2015. Available from: http://www.archipel.uqam.ca/7317/1/these-johann-housset.pdf

Note: this citation may be lacking information needed for this citation format:
Not specified: Masters Thesis or Doctoral Dissertation


Université du Québec à Montréal

3. Housset, Johann. VARIATIONS DE CROISSANCE ET CAPACITÉ D’ADAPTATION DES POPULATIONS MARGINALES FRAGMENTÉES D’ARBRES DES ZONES BORÉO-MONTAGNARDES, EN RÉPONSE AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES.

Degree: 2015, Université du Québec à Montréal

La réponse des espèces végétales aux changements climatiques devrait conjuguer des ajustements physiologiques, l’adaptation génétique et la migration pour suivre le déplacement des enveloppes bioclimatiques. Ces modifications seront en théorie plus visibles aux marges de distribution des espèces, où les populations sont plus éloignées de leur optimum climatique. Vers les marges froides de la forêt boréale dans l'hémisphère nord, ou dans les forêts d’altitude en montagne, le réchauffement climatique continu devrait intuitivement permettre une plus longue saison de croissance. Mais pour une même quantité de précipitations, l’accroissement des températures au-delà d’un seuil peut aussi avoir un impact négatif sur la croissance des arbres en raison d’une augmentation de l’évapotranspiration aboutissant à un stress hydrique. Le réchauffement pourrait aussi causer une diminution de croissance en raison de la respiration de maintenance, réquisitionnant une part relativement plus importante de la production brute de carbohydrates par la photosynthèse. Ces modifications physiologiques se traduiront vraisemblablement par des variations dans les pressions de sélection exercées sur les populations d’arbres. En raison de leur isolement, de leurs petites tailles et de leur marginalité, les populations périphériques ont en théorie une diversité génétique réduite et des taux plus élevés de « consanguinité ». Ces caractéristiques pourraient nuire à leur capacité d’adaptation génétique vis-à-vis des conditions climatiques à venir. Cependant, il n’existe pas de modèle permettant de projeter la vitesse d’adaptation des espèces, en raison notamment d’un manque de recul temporel sur l’adaptation des populations. Cette thèse a pour objectif d’apporter des éléments de réponse sur le devenir des populations marginales d’espèces d’arbres boréo-montagnardes dans le contexte des changements climatiques. Seuls les effets du climat sur la croissance radiale des arbres qui est un indicateur de réponses physiologiques, et les capacités d’adaptation ont été abordés dans ce travail au niveau de la population. L’analyse de la réponse dendroclimatologique des populations marginales est couplée à la structure génétique des espèces, sur des gradients allant des zones de distribution continues aux populations marginales. Deux modèles biologiques ont été choisis pour tester cette approche : le thuya (Thuja occidentalis L.) en limite nordique dans la forêt boréale de l’est du Canada (47-50°N, 74-80°W) et le pin cembro (Pinus cembra L.) à sa limite occidentale dans les Alpes françaises et italiennes (44.2-46.0°N, 5.9-7.1°E). Les hypothèses suivantes ont été testées : (1) le réchauffement climatique au cours du XXe siècle s’est accompagné d’une augmentation de la croissance des populations marginales nordiques du thuya ; (2) la variabilité inter-sites des relations climat-croissance (signal dendroclimatique) est corrélée à la structure génétique des espèces ; (3) la variabilité de croissance (synchronisme entre les arbres d’un même site) est corrélée à la…

Subjects/Keywords: Adaptation génétique; changements climatiques; croissance radiale des arbres; dendroclimatologie; forêt boréale; forêt de montagne tempérée; limites de distribution.

Record DetailsSimilar RecordsGoogle PlusoneFacebookTwitterCiteULikeMendeleyreddit

APA · Chicago · MLA · Vancouver · CSE | Export to Zotero / EndNote / Reference Manager

APA (6th Edition):

Housset, J. (2015). VARIATIONS DE CROISSANCE ET CAPACITÉ D’ADAPTATION DES POPULATIONS MARGINALES FRAGMENTÉES D’ARBRES DES ZONES BORÉO-MONTAGNARDES, EN RÉPONSE AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES. (Thesis). Université du Québec à Montréal. Retrieved from http://archipel.uqam.ca/7317/1/these-johann-housset.pdf

Note: this citation may be lacking information needed for this citation format:
Not specified: Masters Thesis or Doctoral Dissertation

Chicago Manual of Style (16th Edition):

Housset, Johann. “VARIATIONS DE CROISSANCE ET CAPACITÉ D’ADAPTATION DES POPULATIONS MARGINALES FRAGMENTÉES D’ARBRES DES ZONES BORÉO-MONTAGNARDES, EN RÉPONSE AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES.” 2015. Thesis, Université du Québec à Montréal. Accessed March 23, 2019. http://archipel.uqam.ca/7317/1/these-johann-housset.pdf.

Note: this citation may be lacking information needed for this citation format:
Not specified: Masters Thesis or Doctoral Dissertation

MLA Handbook (7th Edition):

Housset, Johann. “VARIATIONS DE CROISSANCE ET CAPACITÉ D’ADAPTATION DES POPULATIONS MARGINALES FRAGMENTÉES D’ARBRES DES ZONES BORÉO-MONTAGNARDES, EN RÉPONSE AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES.” 2015. Web. 23 Mar 2019.

Vancouver:

Housset J. VARIATIONS DE CROISSANCE ET CAPACITÉ D’ADAPTATION DES POPULATIONS MARGINALES FRAGMENTÉES D’ARBRES DES ZONES BORÉO-MONTAGNARDES, EN RÉPONSE AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES. [Internet] [Thesis]. Université du Québec à Montréal; 2015. [cited 2019 Mar 23]. Available from: http://archipel.uqam.ca/7317/1/these-johann-housset.pdf.

Note: this citation may be lacking information needed for this citation format:
Not specified: Masters Thesis or Doctoral Dissertation

Council of Science Editors:

Housset J. VARIATIONS DE CROISSANCE ET CAPACITÉ D’ADAPTATION DES POPULATIONS MARGINALES FRAGMENTÉES D’ARBRES DES ZONES BORÉO-MONTAGNARDES, EN RÉPONSE AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES. [Thesis]. Université du Québec à Montréal; 2015. Available from: http://archipel.uqam.ca/7317/1/these-johann-housset.pdf

Note: this citation may be lacking information needed for this citation format:
Not specified: Masters Thesis or Doctoral Dissertation

.