Advanced search options

Advanced Search Options 🞨

Browse by author name (“Author name starts with…”).

Find ETDs with:

in
/  
in
/  
in
/  
in

Written in Published in Earliest date Latest date

Sorted by

Results per page:

You searched for publisher:("Paris Sciences et Lettres (ComUE); Katholieke universiteit te Leuven (1970-....)"). One record found.

Search Limiters

Last 2 Years | English Only

No search limiters apply to these results.

▼ Search Limiters

1. Buysschaert, Bram. Sismologie des étoiles chaudes magnétiques : Seismology of magnetic massive stars.

Degree: Docteur es, Astronomie et Astrophysique, 2018, Paris Sciences et Lettres (ComUE); Katholieke universiteit te Leuven (1970-....)

Environ 10% des étoiles de type spectral O, B ou A ont un champ magnétique fort, détectable, stable et à grande échelle à leur surface, qui ressemble le plus souvent à un dipôle. Des modèles théoriques et des simulations numériques prédisent ces champs magnétiques vus en surface pénètrent aussi dans les zones radiatives et influencent la structure interne. Les modèles prédisent que ces champs magnétiques imposent une rotation uniforme dans les zones radiatives et peuvent supprimer la pénétration convective autour du cœur. Cela a des conséquences sur l’évolution de ces étoiles chaudes magnétiques. Pour ce faire, l’astérosismologie est la meilleure méthode car les paramètres des pulsations stellaires sont directement liés aux conditions physiques internes. Plusieurs types de pulsations stellaires sont connus et classés en fonction de leur force de rappel. Parmi eux, les plus à même de sonder les régions proches du cœur des étoiles, sur lequel se concentre notre intérêt dans cette thèse sont les modes de gravité, qui sont gouvernés par la force d’Archimède.Notre premier objectif était d’identifier des étoiles chaudes, pulsantes et magnétiques et de caractériser leurs propriétés magnétiques et sismiques. Des étoiles ont été sélectionnées grâce à des diagnostics observationnels indirects de la présence d’un champ magnétique qou nous confirmons grâce à de la spectropolarimétrie optique à haute résolution obtenue avec ESPaDOnS, Narval et ESPaDOnS. Pour deux étoiles magnétiques connues, HD43317 et o Lup, nous avons caractérisé la géométrie et l’intensité du champ magnétique aves des séries temporelles spectropolarimétriques. Pour toutes les étoiles de notre échantillon, nous avons également obtenu des séries temporelles photométriques très précises grâce aux télescopes spatiaux BRITE, CoRoT ou K2 pour étudier leur variabilité (périodique) cohérente. Seulement HD43317 a révélé des dizaines de fréquences de pulsations stellaires, pointant plutôt vers des modes de gravité.Nous nous sommes ensuite concentrés sur HD43317 dans pour déterminer observationellement la structure interne de cette étoile magnétique chaude. Nous avons fait usage de modélisation sismique: les fréquences des modes de pulsations observées dans les données CoRoT, couvrant 150j, ont été ajustées à celles des modes gravito-inertiels calculés avec le code de pulsations GYRE couplé aux modèles MESA. Nous avons pu associer les fréquences des modes de pulsations à des séries de modes (l,m) = (1,−1) et (2,−1) se chevauchant. La petite zone de pénétration convective dans la zone radiative telle que déduite du modèle MESA optimal s’avère cohérente avec les prédictions théoriques. Néanmoins, les intervalles de confiance sur certains paramètres physiques issus des modèles sont très larges et compatibles avec les valeurs de la littérature pour des étoiles chaudes et pulsantes mais non-magnétiques. Nous en concluons que la série temporelle de 150j de données CoRoT est trop courte pour déterminer d’une manière non-équivoque la structure interne des étoiles magnétiques… Advisors/Committee Members: Neiner, Coralie Laurence (thesis director), Aerts, Conny (thesis director).

Subjects/Keywords: Étoiles chaudes; Étoiles pulsantes; Étoiles magnetiques; Astérosismologie; Magnétisme stellaire; Hot stars; Pulsating stars; Magnetic stars; Asteroseismology; Stellar magnetism; 520

Record DetailsSimilar RecordsGoogle PlusoneFacebookTwitterCiteULikeMendeleyreddit

APA · Chicago · MLA · Vancouver · CSE | Export to Zotero / EndNote / Reference Manager

APA (6th Edition):

Buysschaert, B. (2018). Sismologie des étoiles chaudes magnétiques : Seismology of magnetic massive stars. (Doctoral Dissertation). Paris Sciences et Lettres (ComUE); Katholieke universiteit te Leuven (1970-....). Retrieved from http://www.theses.fr/2018PSLEO004

Chicago Manual of Style (16th Edition):

Buysschaert, Bram. “Sismologie des étoiles chaudes magnétiques : Seismology of magnetic massive stars.” 2018. Doctoral Dissertation, Paris Sciences et Lettres (ComUE); Katholieke universiteit te Leuven (1970-....). Accessed March 07, 2021. http://www.theses.fr/2018PSLEO004.

MLA Handbook (7th Edition):

Buysschaert, Bram. “Sismologie des étoiles chaudes magnétiques : Seismology of magnetic massive stars.” 2018. Web. 07 Mar 2021.

Vancouver:

Buysschaert B. Sismologie des étoiles chaudes magnétiques : Seismology of magnetic massive stars. [Internet] [Doctoral dissertation]. Paris Sciences et Lettres (ComUE); Katholieke universiteit te Leuven (1970-....); 2018. [cited 2021 Mar 07]. Available from: http://www.theses.fr/2018PSLEO004.

Council of Science Editors:

Buysschaert B. Sismologie des étoiles chaudes magnétiques : Seismology of magnetic massive stars. [Doctoral Dissertation]. Paris Sciences et Lettres (ComUE); Katholieke universiteit te Leuven (1970-....); 2018. Available from: http://www.theses.fr/2018PSLEO004

.