Advanced search options

Advanced Search Options 🞨

Browse by author name (“Author name starts with…”).

Find ETDs with:

in
/  
in
/  
in
/  
in

Written in Published in Earliest date Latest date

Sorted by

Results per page:

Sorted by: relevance · author · university · dateNew search

You searched for +publisher:"Université Paris Descartes – Paris V" +contributor:("Cerf-Bensussan, Nadine"). Showing records 1 – 2 of 2 total matches.

Search Limiters

Last 2 Years | English Only

No search limiters apply to these results.

▼ Search Limiters

1. Ettersperger, Julien. Caractérisation d’une nouvelle population intestinale de cellules innées lymphoïdes intra-épithéliales à l’origine du lymphome associé à la maladie coeliaque : Characterization of a new subset of gut intra epithelial innate lymphoid cells who undergo malignant transformation in celiac disease.

Degree: Docteur es, Immunologie, 2015, Université Paris Descartes – Paris V

La maladie coeliaque réfractaire de type II (MCRII) est une complication sévère de la maladie coeliaque caractérisée par l’émergence dans l’épithélium intestinal d’une population clonale de cellules innées lymphoïdes (IE-ILC) avec un phénotype inhabituel. Nos travaux montrent en effet que ces IE-ILC ont un phénotype mixte avec des caractéristiques à la fois de lymphocytes T (LT) et de cellules NK, puisqu’elles expriment des récepteurs NK et contiennent les chaines du complexe CD3 en intracellulaire et des réarrangements du récepteur T. En outre, des travaux précédents du laboratoire ont montré que l’interleukine 15 (IL-15), produite en excès par les entérocytes des patients MCRII, joue un rôle central en permettant la survie de ces lymphocytes anormaux et de ce fait leur accumulation progressive dans l’intestin. Le premier objectif de ma thèse a été de comprendre l’ontogénie des IE-ILC chez l’homme. Nous avons démontré qu’une population «polyclonale» d’IE-ILC, possédant des caractéristiques similaires à ceux des lymphocytes clonaux de MCRII, est présente dans l’épithélium intestinal des sujets sains. En outre, ces cellules prédominent dans l’épithélium intestinal des très jeunes enfants (<1ans) et des patients allo-greffés après une chimiothérapie. Nous avons montré que la différenciation des IE-ILC peut–être récapitulée in vitro à partir de cellules souches hématopoïétiques (CSH), en combinant un signal NOTCH et IL-15; le signal NOTCH initie un programme T qui est interrompu par l’IL-15, conduisant à la reprogrammation des cellules vers une différenciation NK. Nous avons aussi montré que l’effet de l’IL-15 résulte de l’induction de la sérine protéase Granzyme B, qui clive la protéine NOTCH en fragments dépourvus d’activité transcriptionnelle. Le deuxième objectif de mon travail a été d’identifier le site de la différenciation des IE-ILC. Thymus et épithélium intestinal expriment en effet des ligands de NOTCH ainsi que de l’IL-15. Cette partie du travail a été conduite chez la souris. Nous avons montré qu’une population d’IE-ILC similaire à celle observée chez l’homme est présente dans l’épithélium murin. L’étude de différentes souris mutantes nous a permis de démontrer sa dépendance stricte de l’IL-15. La réalisation de greffes de thymus, l’analyse de souris athymiques et le transfert de cellules de la moelle osseuse chez des souris immunodéficiences a permis d’exclure tout rôle du thymus dans la différenciation des IE-ILC, et de suggérer que ces cellules se différencient dans l’intestin avant la migration des lymphocytes T. Dans leur ensemble, ces résultats caractérisent une nouvelle population de cellules lymphoïdes innées et une voie originale de différenciation. Nos résultats éclairent un débat de longue date sur la différenciation extra-thymique des lymphocytes de l’épithélium. Nous montrons que la différenciation T peut être initiée dans l’épithélium intestinal mais que l’IL-15 bloque cette différenciation, ce qui conduit à la génération d’une population particulière de IE-ILC avec un phénotype mixte de LT et… Advisors/Committee Members: Cerf-Bensussan, Nadine (thesis director).

Subjects/Keywords: Cellule lymphoïde innée (ILC); Différenciation T; Interleukine-15; NOTCH; Granzyme B; Greffe de moelle osseuse; Innate lymphoïd cells (ILC); T cell differentiation; Interleukin-15; NOTCH; Granzyme B; Bone marrow transplantation; 571.96

Record DetailsSimilar RecordsGoogle PlusoneFacebookTwitterCiteULikeMendeleyreddit

APA · Chicago · MLA · Vancouver · CSE | Export to Zotero / EndNote / Reference Manager

APA (6th Edition):

Ettersperger, J. (2015). Caractérisation d’une nouvelle population intestinale de cellules innées lymphoïdes intra-épithéliales à l’origine du lymphome associé à la maladie coeliaque : Characterization of a new subset of gut intra epithelial innate lymphoid cells who undergo malignant transformation in celiac disease. (Doctoral Dissertation). Université Paris Descartes – Paris V. Retrieved from http://www.theses.fr/2015PA05T033

Chicago Manual of Style (16th Edition):

Ettersperger, Julien. “Caractérisation d’une nouvelle population intestinale de cellules innées lymphoïdes intra-épithéliales à l’origine du lymphome associé à la maladie coeliaque : Characterization of a new subset of gut intra epithelial innate lymphoid cells who undergo malignant transformation in celiac disease.” 2015. Doctoral Dissertation, Université Paris Descartes – Paris V. Accessed May 07, 2021. http://www.theses.fr/2015PA05T033.

MLA Handbook (7th Edition):

Ettersperger, Julien. “Caractérisation d’une nouvelle population intestinale de cellules innées lymphoïdes intra-épithéliales à l’origine du lymphome associé à la maladie coeliaque : Characterization of a new subset of gut intra epithelial innate lymphoid cells who undergo malignant transformation in celiac disease.” 2015. Web. 07 May 2021.

Vancouver:

Ettersperger J. Caractérisation d’une nouvelle population intestinale de cellules innées lymphoïdes intra-épithéliales à l’origine du lymphome associé à la maladie coeliaque : Characterization of a new subset of gut intra epithelial innate lymphoid cells who undergo malignant transformation in celiac disease. [Internet] [Doctoral dissertation]. Université Paris Descartes – Paris V; 2015. [cited 2021 May 07]. Available from: http://www.theses.fr/2015PA05T033.

Council of Science Editors:

Ettersperger J. Caractérisation d’une nouvelle population intestinale de cellules innées lymphoïdes intra-épithéliales à l’origine du lymphome associé à la maladie coeliaque : Characterization of a new subset of gut intra epithelial innate lymphoid cells who undergo malignant transformation in celiac disease. [Doctoral Dissertation]. Université Paris Descartes – Paris V; 2015. Available from: http://www.theses.fr/2015PA05T033

2. Korneychuk, Natalia. Analysis of the roles of Interleukin 15 and CD4+ T cells specific of a dietary antigen in a mouse model of celiac-like enteropathy : Analyse des rôles de l’Interleukine 15 et cellules T CD4+ spécifiques d’un antigène alimentaire dans un modèle murin de l’entéropathie céliaque.

Degree: Docteur es, Immunologie, 2014, Université Paris Descartes – Paris V

Dans les conditions physiologiques des robustes mécanismes immunologiques empêchent le développement des réponses exagérées aux antigènes alimentaires. En revanche, dans le cas de maladie céliaque, qui affecte environ 1% de la population occidentale, l’exposition au gluten alimentaire d’individus génétiquement prédisposés HLA-DQ2.5/DQ8 provoque l’entéropathie chronique de l’intestin grêle. Les études précédentes chez l’homme ont établi le rôle crucial de la réponse cellulaire T CD4+ restreinte par HLA-DQ2.5/DQ8 et spécifique du gluten. La réponse T CD4+ est nécessaire mais cependant insuffisante pour induire des lésions tissulaires. D’autres études ont suggéré le rôle de l’interleukine 15 (IL-15). Ainsi, l’IL-15 surexprimée dans la muqueuse des patients céliaques peut interférer avec les mécanismes d’immunorégulation et stimuler l’activation des lymphocytes intraépithéliaux T CD8+ cytotoxiques probablement induisant des lésions épithéliales. Comment les cellules T CD4+ spécifiques du gluten et l’IL-15 interagissent pour activer les lymphocytes intraépithéliaux T CD8+ et induisent des lésions n’a pas été toutefois établi. Pour répondre à cette question, nous avons créé un modèle murin basé en croisant des souris OTII possédant des cellules T CD4+ spécifiques de l’antigène modèle, ovalbumine, avec les souris transgéniques hétérozygotes surexprimant une forme secrétée de l’IL-15 humaine dans l’épithélium intestinale (souris hIL-15Tge). Les souris obtenues OTII+/- B6 and OTII+/- hIL-15Tge+/- ont été mises au régime riche en ovalbumine depuis la période prénatale jusqu’à l’âge de 3 mois. Les souris OTII+/- hIL-15Tge+/-, contrairement aux souris OTII+/- B6, exposées de façon chronique à l’ovalbumine ont développé un retard de croissance et une atrophie villositaire associée à l’expansion des cellules intestinales T CD8+ cytotoxiques, comme dans la maladie céliaque. En outre, nous avons démontré que l’IL-15 altérait l’immunorégulation par les cellules T FoxpP3+ et coopérait avec l’IL-2, produite par les cellules T CD4+ activées par l’OVA, pour l’expansion des cellules T CD8+ non-spécifiques de l’OVA. Nous suggérons que le scénario similaire pourrait opérer dans la maladie céliaque. Au cours de cette étude, j’ai observé que la surexpression chronique de l’IL-15 était associée avec l’expansion de cellules dendritiques CD103+CD11c+CD11b-. Dans la partie de résultats supplémentaires, j’ai démontré que cet effet dépend de la production de la cytokine GM-CSF secrétée par les cellules Natural Killer (NK) activées par l’IL-15 et que ces cellules dendritiques étaient enrichies en cellules CD103+ ayant une capacité accrue de cross-présentation in vitro. Ces derniers résultats illustrent comment l’IL-15 peut moduler les réponses immunes adaptatives en orchestrant la coopération entre les cellules NK et les phagocytes mononucléaires.

In physiological conditions, robust immunological mechanisms avoid adverse responses to food antigens. In contrast, in celiac disease that affects about 1% of Western populations, exposure to dietary…

Advisors/Committee Members: Cerf-Bensussan, Nadine (thesis director).

Subjects/Keywords: Maladie céliaque; Interleukine 15; Modèle animal; Cellules T CD8+ cytotoxiques; Cellules T CD4+ auxiliaires; Cellules T régulatrices; GM-CSF; Cellules dendritiques CD103+; Cross-présentation; Celiac disease; Interleukin 15; Mouse model; Cytotoxic CD8 T cells; CD4 T cell help; Regulatory T cells; GM-CSF; CD103+ dendritic cells; Cross-presentation; 571.96

Record DetailsSimilar RecordsGoogle PlusoneFacebookTwitterCiteULikeMendeleyreddit

APA · Chicago · MLA · Vancouver · CSE | Export to Zotero / EndNote / Reference Manager

APA (6th Edition):

Korneychuk, N. (2014). Analysis of the roles of Interleukin 15 and CD4+ T cells specific of a dietary antigen in a mouse model of celiac-like enteropathy : Analyse des rôles de l’Interleukine 15 et cellules T CD4+ spécifiques d’un antigène alimentaire dans un modèle murin de l’entéropathie céliaque. (Doctoral Dissertation). Université Paris Descartes – Paris V. Retrieved from http://www.theses.fr/2014PA05T037

Chicago Manual of Style (16th Edition):

Korneychuk, Natalia. “Analysis of the roles of Interleukin 15 and CD4+ T cells specific of a dietary antigen in a mouse model of celiac-like enteropathy : Analyse des rôles de l’Interleukine 15 et cellules T CD4+ spécifiques d’un antigène alimentaire dans un modèle murin de l’entéropathie céliaque.” 2014. Doctoral Dissertation, Université Paris Descartes – Paris V. Accessed May 07, 2021. http://www.theses.fr/2014PA05T037.

MLA Handbook (7th Edition):

Korneychuk, Natalia. “Analysis of the roles of Interleukin 15 and CD4+ T cells specific of a dietary antigen in a mouse model of celiac-like enteropathy : Analyse des rôles de l’Interleukine 15 et cellules T CD4+ spécifiques d’un antigène alimentaire dans un modèle murin de l’entéropathie céliaque.” 2014. Web. 07 May 2021.

Vancouver:

Korneychuk N. Analysis of the roles of Interleukin 15 and CD4+ T cells specific of a dietary antigen in a mouse model of celiac-like enteropathy : Analyse des rôles de l’Interleukine 15 et cellules T CD4+ spécifiques d’un antigène alimentaire dans un modèle murin de l’entéropathie céliaque. [Internet] [Doctoral dissertation]. Université Paris Descartes – Paris V; 2014. [cited 2021 May 07]. Available from: http://www.theses.fr/2014PA05T037.

Council of Science Editors:

Korneychuk N. Analysis of the roles of Interleukin 15 and CD4+ T cells specific of a dietary antigen in a mouse model of celiac-like enteropathy : Analyse des rôles de l’Interleukine 15 et cellules T CD4+ spécifiques d’un antigène alimentaire dans un modèle murin de l’entéropathie céliaque. [Doctoral Dissertation]. Université Paris Descartes – Paris V; 2014. Available from: http://www.theses.fr/2014PA05T037

.