Advanced search options

Advanced Search Options 🞨

Browse by author name (“Author name starts with…”).

Find ETDs with:

in
/  
in
/  
in
/  
in

Written in Published in Earliest date Latest date

Sorted by

Results per page:

Sorted by: relevance · author · university · dateNew search

You searched for +publisher:"Université Lumière – Lyon II" +contributor:("Vilanova, Laurent"). Showing records 1 – 2 of 2 total matches.

Search Limiters

Last 2 Years | English Only

No search limiters apply to these results.

▼ Search Limiters

1. Courault, Joy. Motivation(s) entrepreneuriale(s), financement et croissance de l'entreprise : Entrepreneurial motivation, funding et business growth.

Degree: Docteur es, Sciences de gestion, 2013, Université Lumière – Lyon II

La croissance d'une entreprise est un processus complexe à analyser. Depuis quelques décennies, la recherche se focalise sur la détection des facteurs influençant la croissance et la performance de l'entreprise. L'objectif poursuivi est d'une part d'affiner la prédiction de réussite ou d'échec des entreprises et, d'autre part, dans une approche plus proactive, de contrôler et d'agir sur ces facteurs pour améliorer la performance de l'entreprise et pour limiter le risque de faillite. Les critères objectifs sont souvent utilisés et considérés comme les seuls facteurs déterminants du devenir des entreprises [Cooper et al., 1994]. Il existe cependant une variance dans les trajectoires de croissance à l'intérieur d'un groupe d'entreprises ayant des caractéristiques « objectives » similaires [Delmar et al., 2000]. L' explication de la diversité des trajectoires de croissance doit donc tenir compte d'autres facteurs, plus subjectifs, ayant trait à la psychologie des dirigeants. Dans ce sens, de nombreux travaux issus de la psychologie montrent que le comportement de l'individu est loin d'être homogène et est régi par différentes variables telles que la motivation. Cette thèse s'inscrit dans une démarche visant à mieux expliquer la croissance des entreprises. Elle s'inscrit dans la lignée des travaux traditionnels qui cherchent à déterminer les facteurs stimulants et inhibants à la croissance des entreprises. Elle se démarque cependant des travaux antérieurs en mettant en évidence l'impact d'un facteur clé de la personnalité des dirigeants, à savoir la motivation. L'objectif de cette thèse est donc de montrer que la motivation des dirigeants est un vecteur incontournable de la croissance des entreprises. Pour répondre à cette problématique, nous nous sommes intéressés à trois stades fondamentaux de la vie d'une entreprise, c'est-à-dire sa création, son développement et enfin sa possible défaillance. Le premier chapitre est consacré à l'étude de l'impact du type motivationnel de l'entrepreneur naissant sur la probabilité de création de l'entreprise. Quatre types de motivations chez les entrepreneurs naissants sont détectés : le succès financier, l'indépendance, la reconnaissance/développement de soi et autrui. Une approche explicative est mise en place pour tester l'effet direct et l'effet indirect du type de motivation des entrepreneurs naissants (médiation par l'effort) sur la probabilité de création de l'entreprise. Les résultats montrent que le type de motivation affecte de manière différenciée l'issue du processus de création. Dans le deuxième chapitre, un modèle est proposé sur le choix de financement avec lequel l'entreprise se développera. L'entrepreneur a la possibilité de choisir un financement par dette bancaire ou par capital-risque. Ce choix est conditionné, entre autres, par son type de motivation. L'entrepreneur doit faire un arbitrage entre la conservation des droits de contrôle et les cash-flows, autrement dit entre le fait de préserver son indépendance et le fait de privilégier ses gains monétaires. Ainsi,… Advisors/Committee Members: Vilanova, Laurent (thesis director).

Subjects/Keywords: Motivation; Croissance; Financement; Motivation; Growth; Funding

Record DetailsSimilar RecordsGoogle PlusoneFacebookTwitterCiteULikeMendeleyreddit

APA · Chicago · MLA · Vancouver · CSE | Export to Zotero / EndNote / Reference Manager

APA (6th Edition):

Courault, J. (2013). Motivation(s) entrepreneuriale(s), financement et croissance de l'entreprise : Entrepreneurial motivation, funding et business growth. (Doctoral Dissertation). Université Lumière – Lyon II. Retrieved from http://www.theses.fr/2013LYO22025

Chicago Manual of Style (16th Edition):

Courault, Joy. “Motivation(s) entrepreneuriale(s), financement et croissance de l'entreprise : Entrepreneurial motivation, funding et business growth.” 2013. Doctoral Dissertation, Université Lumière – Lyon II. Accessed March 21, 2019. http://www.theses.fr/2013LYO22025.

MLA Handbook (7th Edition):

Courault, Joy. “Motivation(s) entrepreneuriale(s), financement et croissance de l'entreprise : Entrepreneurial motivation, funding et business growth.” 2013. Web. 21 Mar 2019.

Vancouver:

Courault J. Motivation(s) entrepreneuriale(s), financement et croissance de l'entreprise : Entrepreneurial motivation, funding et business growth. [Internet] [Doctoral dissertation]. Université Lumière – Lyon II; 2013. [cited 2019 Mar 21]. Available from: http://www.theses.fr/2013LYO22025.

Council of Science Editors:

Courault J. Motivation(s) entrepreneuriale(s), financement et croissance de l'entreprise : Entrepreneurial motivation, funding et business growth. [Doctoral Dissertation]. Université Lumière – Lyon II; 2013. Available from: http://www.theses.fr/2013LYO22025

2. Vitanova, Ivana. Managerial overconfidence : interactions with corporate governance and firm performance : Surconfiance managériale : interactions avec la gouvernance des entreprises et la performance.

Degree: Docteur es, Sciences de gestion, 2014, Université Lumière – Lyon II

Face au constat d'une vision assez négative de la surconfiance managériale dans les travaux académiques en économie et gestion (analysée dans le premier chapitre de cette thèse) nous présentons des implications plus positives de ce biais sur la performance des entreprises. Ainsi, dans le Chapitre 2 nous réalisons une étude empirique qui tient compte de l'endogénéité de la surconfiance managériale et de sa contingence aux facteurs contextuels tels que la gouvernancede l'entreprise et la rémunération du dirigeant. Nous montrons que lorsque nous corrigeons le biais d'endogenéité dans les données (via la méthode de double différence) nous observons une relation positive entre la surconfiance managériale et la performance. Puis, dans le Chapitre 3 nous proposons un modèle théorique qui vise à présenter un médiateur potentiel de cette relation. Notre modèle prédit qu'un dirigeant surconfiant introduirait des tournois incitatifsau sein de l'équipe managériale plus souvent qu'un dirigeant rationnel. Ces tournois auraient pour effet d'accroitre le niveau d'effort total fourni par les membres de l'équipe managériale et d'améliorer ainsi la performance de l'entreprise. Enfin, dans le Chapitre 4 nous démontrons via une étude sur des entrepreneurs naissants que deux types de confiance différents, la confiance en ses propres compétences et la confiance en la réussite de l'opportunité entrepreneuriale, ontdes effets opposés sur la probabilité de réussite du processus entrepreneurial. Le premier type a un effet positif alors que le second a un effet négatif sur la probabilité de créer une entreprise opérationnelle.

In light of the observation of a globally negative vision of managerial overconfidence in the economics and management literature (analyzed in the first chapter of this PhD Thesis) we present some positive implications of the overconfidence bias on firm performance. In Chapter 2 we perform an empirical study that accounts for the endogeneity of managerial overconfidence and its contingence upon contextual factors such as corporate governance and managerial compensation. We show that when we control for the endogeneity biais in the data (through the difference-in-differences method) we observe a positive relationship between managerial overconfidence and firm performance. Then, in Chapter 3 we propose a theoretical model that presents one potential mediator of this positive relationship. Our model predicts that an overconfident CEO would implement incentivizing tournaments between the top management team membersmore often than a rational CEO. These tournaments would lead to an increase in the total effort supply of top executives and hence improve the performance of the firm. At last, in Chapter 4 we show, through a study of nascent entrepreneurs, that two different types of confidence, confidence in one's own abilities and confidence in opportunity outcomes have opposed effects on the likelihood of a successful start-up process. The first type has a positive effect whereas the second one has a negative effect on the…

Advisors/Committee Members: Vilanova, Laurent (thesis director).

Subjects/Keywords: Surconfiance; Gouvernance d'entreprise; Performance; Rémunération; Overconfidence; Corporate governance; Performance; Compensation

Record DetailsSimilar RecordsGoogle PlusoneFacebookTwitterCiteULikeMendeleyreddit

APA · Chicago · MLA · Vancouver · CSE | Export to Zotero / EndNote / Reference Manager

APA (6th Edition):

Vitanova, I. (2014). Managerial overconfidence : interactions with corporate governance and firm performance : Surconfiance managériale : interactions avec la gouvernance des entreprises et la performance. (Doctoral Dissertation). Université Lumière – Lyon II. Retrieved from http://www.theses.fr/2014LYO22018

Chicago Manual of Style (16th Edition):

Vitanova, Ivana. “Managerial overconfidence : interactions with corporate governance and firm performance : Surconfiance managériale : interactions avec la gouvernance des entreprises et la performance.” 2014. Doctoral Dissertation, Université Lumière – Lyon II. Accessed March 21, 2019. http://www.theses.fr/2014LYO22018.

MLA Handbook (7th Edition):

Vitanova, Ivana. “Managerial overconfidence : interactions with corporate governance and firm performance : Surconfiance managériale : interactions avec la gouvernance des entreprises et la performance.” 2014. Web. 21 Mar 2019.

Vancouver:

Vitanova I. Managerial overconfidence : interactions with corporate governance and firm performance : Surconfiance managériale : interactions avec la gouvernance des entreprises et la performance. [Internet] [Doctoral dissertation]. Université Lumière – Lyon II; 2014. [cited 2019 Mar 21]. Available from: http://www.theses.fr/2014LYO22018.

Council of Science Editors:

Vitanova I. Managerial overconfidence : interactions with corporate governance and firm performance : Surconfiance managériale : interactions avec la gouvernance des entreprises et la performance. [Doctoral Dissertation]. Université Lumière – Lyon II; 2014. Available from: http://www.theses.fr/2014LYO22018

.