Full Record

New Search | Similar Records

Author
Title A meta-evaluation of sustainable land management Initiatives in Senegal
URL
Publication Date
Date Accessioned
University/Publisher Universitat Politècnica de Catalunya
Abstract L´évaluation est la recherche systématique de la valeur, de la portée et de l’importance d’un programme, d’une initiative ou d’une intervention. Étant une discipline nouvelle, son étude empirique est encore limitée, particulièrement en Afrique francophone. S’appuyant sur la théorie et la pratique de l’évaluation au Sénégal au cours des dernières décennies, cette étude vise à identifier des stratégies pour améliorer l’évaluation et son utilité en vue d’atteindre des résultats de développement. Elle porte sur l’évaluation de la gestion durable des terres (GDT), qui présente des défis spécifiques en raison de la difficulté à considérer en simultané les différentes échelles temporelles et spatiales de l’environnement, de l’économie et de la société, et de prendre en compte, entre autres, l’incertitude ainsi que des informations limitées en quantité et qualité sur le contexte. L’étude est basée sur une ample révision de la littérature spécialisée sur l’environnement et le développement, le contexte institutionnel et politique, complétée par des entretiens semi-structurés avec les autorités nationales et les représentants de la communauté de bailleurs et d’évaluateurs au Sénégal. Quatre années d’observation participante ont également aidé à contextualiser l’analyse et à consulter la littérature grise et les rapports d’évaluation. L’approche de méta-évaluation (MEv) est proposée en tant que cadre analytique pour étudier la pratique d’évaluation de la GDT au Sénégal afin d’améliorer les connaissances évaluatives. La MEv est l’évaluation des évaluations. La fonction théorique de MEv a été développée pour jauger le rôle de l’évaluation dans le secteur des politiques de GDT, y compris son adéquation et sa pertinence. Un cadre de MEv adapté est appliqué à un ensemble de 40 rapports d’évaluation de projets de GDT publiés à partir de l’année 2000 et complétés avec trois études de cas. L’étude analyse également la pratique de l’évaluation parallèle au Sénégal : les capitalisations, conçues comme exercices évaluatifs participatifs portant sur les expériences, les pratiques et les apprentissages des acteurs. Les résultats montrent que la pratique d’évaluation de la GDT au Sénégal est très hétérogène et éloignée des standards d’ "évaluation de qualité". Cette situation est expliquée par les limitations de l’environnement politique et du cadre institutionnel favorables à l’évaluation, ainsi que par les capacités limitées des acteurs à tous les niveaux. En dépit de quelques progrès timides vers l’évaluation menée par le pays, d’importants blocages persistent encore afin de promouvoir l’appropriation nationale et l’utilisation des évaluations au Sénégal. Même si la plupart des interviewés conçoivent l’évaluation de la GDT comme participative, l’étude met en cause leur compréhension du concept de participation, sauf dans quelques exemples isolés d’évaluations inclusives. Les capitalisations de GDT, bien qu’étant loin de reprendre les caractéristiques idéales de cette approche orientée vers l’apprentissage, permettent au moins d’engager…
Subjects/Keywords 332; 502; 63
Contributors Universitat Politècnica de Catalunya. Institut Universitari de Recerca en Ciència i Tecnologies de la Sostenibilitat; [email protected] (authoremail); false (authoremailshow); Morató, Jordi (director); Bustelo Ruesta, María (codirector); true (authorsendemail)
Language en
Rights L'accés als continguts d'aquesta tesi queda condicionat a l'acceptació de les condicions d'ús establertes per la següent llicència Creative Commons: http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/3.0/es/
info:eu-repo/semantics/openAccess [Always confirm rights and permissions with the source record.]
Country of Publication es
Record ID handle:10803/318163
Repository barcelona
Date Retrieved
Date Indexed 2020-06-19
Issued Date 2015-07-28 00:00:00

Sample Images

.